Salmo trutta fario

Truéta fariô, Truéte fariô, Fariô

B down.svg Quel[V 1] articllo est ècrit en arpitan[V 2] forésien de Vers-Charmasél / ORB sarrâ[V 3]. L’armoueria de los comtos de Forês


La truéta fariô[N 1] [ˈtrwi.ta fa.ˈrjo] ou [ˈtrɥi.ta fa.ˈrjo][1],[2] — ou uncor[V 4] la truéte fariô [ˈtrɥe.tʃi fa.ˈrjo][3],[4],[V 5] en patouès de les montagnes du Sêr — ou le fariô[N 2] [fa.ˈrjo][2] (Salmo trutta fario) est n’èspèce de pêssons de la famelye de los[V 6] Sarmonidos, que demôre dedins[V 7] les reviéres d’égoues frêdes et franc oxigènês[V 8]. Coma quin[V 9] ’os[V 10] la trovens prod dedins los rios et les sèrves de les Ârpes, du Massis centrâl et pués de les Pirènês.

Notes et rèferencesChangiér

NotesChangiér

  1. Ils ècrivont « la truita faryô » en grafia de Confllens.
  2. Ils ècrivont « le faryô » en grafia de Confllens.

VocabulèroChangiér

  1. Varianta forésièna [ko] (devant na voyèla [kə.l‿]) de « cél » a dèm m.
  2. Varianta forésièna [ɒr.pi.ˈtã] de « arpetan » m.
  3. Varianta forésièna [sa.ˈrɒ] de « sarrâye » pp f.
  4. Varianta forésièna [ĩ.ˈkɔr] de « oncor » adv.
  5. Varianta forésièna [rə.trãs.ˈkriː.tʃi] de « retranscrita » pp f.
  6. Varianta forésièna [də ly] de « des » art mpl.
  7. Varianta forésièna [də.ˈdʒĩ] de « dedens » prèp.
  8. Varianta forésièna [ɔ.si.ʒe.ˈne] de « oxigènâyes » pp fpl.
  9. « coma quin » [ˈkə.mɒ tĩ] loc prèp est la façon de parlar forésièna por « d’ense » adv et « por cen » loc adv.
  10. « ’os » [o] (devant na voyèla [w‿]) pron sujèt est le mot forésien por « nos » pron sujèt.

RèferencesChangiér

  1. (frp) Nicolas Gey, « Los noms de les bétyes en arpitan », Sié, Arpitania, 2015, p. 36.
  2. 2,0  et 2,1(fr) Rogiér Virèt, « Dikchonéro Fransé - Savoyâ - Dictionnaire Français - Savoyard » [PDF], 8éma èdicion reviua et ôgmentâye, mârs 2021, pp. 1437 et 3314.
  3. Prononciacion en arpitan forésien de Vers-Charmasél d’aprés les pâges sus quel patouès « A la découverte d’un poète, Xavier Marcoux » retranscrite d’aprés la nôrma AFE.
  4. (fr) « Xavier Marcoux (1911-1992). Poète patoisant », Montbréson, “Village de Forez - Patois vivant”, 2002, pp. 22 [→ truétchi] et 35 [→ trouéte = fr. truites fpl].