Vouiquipèdia:Graphie Désormaux

B down.svg Cette page est écrite en français (Langue d’oïl francilien). B down.svg


Les grafies
de la Vouiquipèdia arpetana
Ortografia de Rèference Graphie englobante/uniformisée.
(Arpitania)
Grafia de Conflans Grafia semi-fonetica
(Brêsse, Savouè)
Graphie BREL Grafia semi-fonetica
(Vâl d’Aoûhta)
Grafia GIT Grafia semi-fonetica
(Vâl d’Aoûhta)
Grafia de Harrieta Grafia semi-fonetica
(Koinè)

Graphie de Désormaux, phonétique, créée par Aimé Constantin et Joseph Désormaux au début au siècle. Just Songeon et les autres auteurs de l'école rumillienne en faisaient un grand usage, tout en lui adjoignant déjà, des caractéristiques tendant vers une graphie supradialectale (lettres muettes pour l'identification des homonymes notamment). Le Dictionnaire de Constantin et Désormaux en 1902 utilise cette graphie.

On trouve notamment, dans la graphie de Désormaux, plusieurs formes pour la notation des fricatives interdentales, 'jh', 'gh', etc, suivant les cas, et en s'inspirant, pour le choix, de la forme en français (ex: jhor, Allobrogho).

Endicacion grafiaChangiér

Utilisacion
Vos pouede/povéd g·ènèralament utilisar cetos modèlos u comencement d’una pâge.
  Çt'articliŏ é écri ên arpĕtân savoĭâr / Ortográfiă dĕ Constantin & Désormaux.  


Sintaxa
{{Grafia - Savoĭâr - Constantin & Désormaux}}