B down.svg Cél articllo est ècrit en arpetan romand / ORB lârge. Lo blâson de la Suisse


Lo tuche suisso (Schwizerdütsch, Schwiizertüütsch, Schwyzerdütsch et pariér en tuche suisso, Schweizerdeutsch en alemand) dèsigne l'ensemblo des dialèctos tuches prègiês en Suisse, que sont na branche de les lengoues gèrmaniques. Gènèralament, lo tèrmo contint avouéc los dialèctos du Liechtenstein. Los dialèctos tuches suissos sont ètrêtament de parent a l’alzacien (més particuliérament du Sundgau, mas pas de les règ·ions de Vuissembôrg et de Sârra-Union, que sont de dialècto francico), ux dialèctos de la règ·ion sud-ouèste de les Alemagnes (notament Fribôrg-en-Brisgovia), ux dialèctos du Vorarlberg ôtrich·ien et pués a celos des velâjos Valsère de les Ârpes étaliènes.

Variacion et distribucionChangiér

Los dialèctos tuches suissos sè divisont, dês la bise tant qu’u mié-jorn, en três groupos : bâs tuche, hiôt tuche et tuche d’en-dessus[1].

Bâs tucheChangiér

En Suisse, cél groupo est reprèsentâ per lo dialècto tradicionâl de la vela de Bâla (Baslerdytsch), quand ben que cela varianta seye suplantâye quâsi entiérament per un dialècto més d’houé (Baslerdütsch), qu’at endurâ na fôrt’enfluence du hiôt tuche. En defôr de les frontiéres hèlvètiques, los dialèctos alzaciens, en France, et la plepârt des dialèctos du viely Payis de Bade, ès Alemagnes, nen fant asse-ben partia. Tôs celos dialèctos sè caractèrisont notament per lo mantin du /k/ iniciâl (per ègzemplo dedens Kind, « enfant, megnât »), vegnu /kx/ pués /x/ (ècrit ch, Chind) en hiôt tuche et en tuche d’en-dessus[2], yô que la seconda mutacion consonantica est étâye més poussâye.

Hiôt tucheChangiér

Cél groupo contint la maj·oritât des dialèctos prègiês sus lo Platél suisso, et pués celos de la principôtât de Liechtenstein (liechtensteinês). Los dialèctos du land ôtrich·ien du Vorarlberg, celos du bèc miéjornâl du viely Payis de Bade et celi sud-alzacien du Sundgau nen fant avouéc partia. Lo groupo sè divise en dialèctos levantencs (tsuriquês, sent-galês et apentselês notament) et cuchientencs (bèrnês notament).

Tuche d’en-dessusChangiér

Los dialèctos hiôt-valêsans (Wallisertitsch), singenês (Seyslerdütsch, quenton de Fribôrg), celos de l’Oberland bèrnês et d’una partia de la Suisse centrâla (quenton d’Ouri et d’Ontrevalde, notament), et pués celos des velâjos fondâs per los Valsère u Moyen Âjo dedens les Ârpes étaliènes, tèssinêses (Bosco/Gurin) et gresones ant consèrvâ un mouél de trèts vielys.

Vêde avouécChangiér

Notes et rèferencesChangiér

NotesChangiér

RèferencesChangiér

  1. (fr) Nicole Egger, Hoi! Et après, p. 6.
  2. (fr) « Dialectes, Suisse alémanique » sur lo Dictionnaire historique de la Suisse en legne..