B down.svg Cél articllo est ècrit en arpetan romand / ORB lârge. Les armôries de la Suisse


Quenton de Fribôrg

Blâson de Quenton de Fribôrg
Blâson
Drapél
Drapél

Gentilyiço Friborgês, Friborgêsa
Noms ètrangiérs
Nom francês Canton de Fribourg
Nom alemand Kanton Freiburg
Nom étalien Canton Friburgo
Nom roumancho Chantun Friburg
Administracion
Payis Lo drapél de la Suisse Suisse
Entrâ dens la Confèdèracion 1481
ISO 3166-2 CH-FR
Ch·èf-luè Fribôrg
Districts {{{districts}}}
Ègzécutif Consèly d’Ètat, Conseil d’État, Staatsrat (7 siètes)
Lèg·islatif Grant Consèly, Grand Conseil, Grosser Rat (110 siètes)
Consèly des Ètats siètes
Consèly nacionâl siètes
Dèmografia
Populacion
Code de quenton pas justo ou ben encognu : CH-FR
 hab. (Modèlo:Bbd Populacion suissa cantonâla CH-FR)
Rang dèmografico 10émoModèlo:Bbd Populacion suissa cantonâla CH-FR
Lengoues oficièles francês, alemand
G·eografia
Cordonês 46° 43′ B 7° 05′ L / 46.716666666667, 7.083333333333346° 43′ Bise 7° 05′ Levant / 46.716666666667, 7.0833333333333
Hôtior Min. Berges du
lac de Neuchâtel 429 m
 – Max. Vanil Noir[1] 2 389 m
Supèrficie Carton rojo
Rang 8émoModèlo:Bbd Supèrficie suissa cantonâla CH-FR
Localisacion
Localisacion de Quenton de Fribôrg

Lo quenton de Fribôrg (en francês Fribourg, en alemand Freiburg, en tuche Frybùrg) est un quenton de la Suisse. La capitâla est la vela de Fribôrg.

G·eografiaChangiér

Lo quenton de Fribôrg est un quenton de la Suisse romanda.

HistouèreChangiér

De l'an 1481 la vela de Fribôrg ère un ètat membro de la Confèdèracion suissa.

Districts et comenesChangiér

LengouesChangiér

CulturaChangiér

ÈconomiaChangiér

LiyenChangiér


  Los quentons et demi-quentons de la Suisse  

Apenzél Rodes-Entèriores* · Apenzél Rodes-Èxtèriores* · Argovia · Bâla-Campagne* · Bâla-Vela*
Bèrna · Ch·afhosa · Fribôrg · Geneva · Gllaris · Gresons · Jura · Lutsèrna · Nôchâthél
Ontrevalde (Nidvalde / Obvalde)* · Ouri · Sant-Jal · Sieviche · Solora · Tessin · Tsoug
Tsurique · Turgovia · Valês · Vôd

* demi-quentons


Cet article a un lien avec l’Arpitanie et les villes et régions qui s’y trouvent. Il s’agit donc d’un article primordial à la Wikipédia. Il est donc nécessaire qu’une traduction soit effectuée au plus vite.

  1. (fr) [xls] « Les points culminants des cantons suisses », dessus Ofiço fèdèrâl de la statistica (viu en 8 de dècembro 2008)