B down.svg Cél articllo est ècrit en arpetan supradialèctâl / ORB lârge. Lo blâson panarpetan


La Rafilye (la Raspille en francês) est una reviére de Suisse et d’Arpetania, afluent du Rôno, dens lo canton du Valês.

Dedens les gôrges de la Rafilye.
Lo pont de pièrres sus la Rafilye, entre-mié Siérro, Mièjo et Sârquèno.

G·eografiaChangiér

D’una longior de vers los 15,1 kilomètros, la Rafilye cole u fllanc sud du massis de montagnes de les Ârpes bèrnèses. Prolongient lo cors en amont avouéc lo nom de Tièche l’at doux-três sôrses, a l’hôtior de 2750 m, prés lo Rothorn et pués lo gllaciér de la Pllana Môrta, en tèrritouèro de la comuna Crant-Montanna du destrict de Siérro. La Tièche cole dedens les combes de les ârps des Outannes et de La Tièche, et pués – avouéc lo nom Rafilye – dedens les ravenes des Vallières, sot los velâjos dèts Aminona, Rafilye et Cordona. Les gôrges de la Rafilye, avouéc doux-três cascâdes, sont un endrêt usâ por lo canyoning.[1]

La Pousa est un afluent de la Rafilye.

L’égoua de les reviéres Rafilye et Pousa cole partiâlament dedens doux-três biéds artificiâls d’irrigacion de les vegnes de la règ·ion ( Bisse de Tsittoret, Bisse de Planige, Bisse Neuf, Grant Bisse, Bisse Mengis etc.).

La reviére pâsse desot la legne du chemin de fèr du Semplon et la rota cantonâla déta rota de la Guèmé, et pués sè jète dedens lo Rôno, près lo pont de la rota principâla 9 sus lo Rôno. Cél endrêt sè trôve dedens lo cârro de la jor de Fingjo[2].

G·eografia lengouistica et politicaChangiér

La partia d’avâl du cors de la Rafilye est entre-mié les comunes arpetannes de Nôbla-Contrâ et Siérro, destrict de Siérro, a cuchient, et Sârquèno, comune bilengouâla dedens lo destrict de Louèche, u levant. L est sus la legne de la frontiére lengouistica de l’Arpetan – et pués enqu’houé lo francês – vers lo Tuche valêsan. D’ense, la reviére prend, dedens la comunicacion politica valêsana, la fonccion de simbolo g·eografico-lengouistico (et culturâl) por la frontiére entre-mié lo Valês d’Amont, talemachient, et lo Bâs-Valês, franceyent.[3][4]

BibliografiaChangiér

  • Olivier Conne : La Contrée de Sierre 1302–1914. Siérro 1991.
  • Hans-Robert Ammann : Autour de l'eau de la Raspille (XVe-XXesiècles). Un long conflit entre communautés rurales. Dedens : Les Bisses, Economie, Société, Patrimoine. Annales valaisannes 2011, p. 253–269.
  • Niklaus Grichting, Jacqueline Détraz-Méroz : Le bisse de Varone (Varen). Dedens : Les Bisses, Economie, Société, Patrimoine. Annales valaisannes 2011, p. 522–523.
  • Walter Gerster : Die Mundart von Montana (Wallis) und ihre Stellung innerhalb der frankoprovenzalischen Mundarten des Mittelwallis. Aarau 1927.
  • Jean-Pierre Meyer : Zur Geschichte des Sprachgrenzverlaufs im Wallis. Dedens : Blätter aus der Walliser Geschichte, 24, 1992, p. 125–154.
  • Jacob Zimmerli : Die deutsch-französische Sprachgrenze in der Schweiz. t. III: Die Sprachgrenze im Wallis. Basel/Genf, 1899.

Lims de defôrChangiér

Wikimedia Commons propôse de documents multimèdiâ sus Rafilye.

Notes et rèferencesChangiér

NotesChangiér

RèferencesChangiér

  1. Canyoning La Raspille
  2. Parc naturel Pfyn-Finges
  3. Yves Fournier : Du fossé culturel à la bipolarisation idéologique. L'exemple de la presse valaisanne face à la politique intérieure du début des années vingt. Dedens : Annales valaisannes, 1993.
  4. Selon un sondage, le Haut-Valais veut faire sécession, dedens : letemps.ch.