Uvrir lo menu principâl

Vouiquipèdia β

La compllenta de Stévèn Gruffaz

B down.svg Cél articllo est ècrit en arpetan supradialèctâl / ORB lârge. Lo blâson panarpetan


La compllenta de Stévèn Gruffaz est na chançon de l'an 2013 en lengoua arpetana de vers Remelyi. Les paroles et la musica sont fêt per lo groupo La Fina Benda.

ParolesChangiér

En Arpitan (Ortografia de rèference) En Francês (ortografia de l’Academia francêsa)
Lo Refredon

Oh! Pôvro Stévèn! Pôvro Stévèn!
(Quâtro côps)

1)
Acutâd-vêr, acutâd cela compllenta
Acutâd-vêr,
Quand ben ’l est pas tant drôla
Acutâd-vêr, acutâd cela compllenta
El conte una via d’èxplouètant agricôlo.

2)
Celi que je vé d’abôrd vos parlar
At nom Stévèn Gruffaz, lo pôvro
Celi que je vé vos parlar d'abôrd
At nom Gruffaz, Stévèn!

3)
Mâlgrât son grôs tropél d’Ôlstênes,
El fât ren trop sè prèssiér les fènes,
Et pués los bals, él comence a fêre,
Il est pas cen que ferat son afére!

4)
« J.H. célib. exploit. agri.
Cherche J.F. même acabit. »
Qu’ils ont lisu diens lo Dôfenât[1].
Mas nion n’ont p’oncor tèlèfonâ!

5)
Celi qu’âme prod l’enformatica
Sât rochafiér du fllanc d’Meetic
Cindy, Jènifer ou Cintia
Nion n’vêlent étre sa bôn’amia!

6)
Un côp, abôsâ duebs lo divan,
Qu’il regouétâve « L’amôr diens lo champ »[2]
Et ’l at prês l’tafu d’y alar
Drêt, fôt pas-més l’en parlar!

7)
Mas sé-quint jorn na brâva fèna
S’est fêt tot lo viâjo depués l’Ucrayena
Ele est vegnua trovar noutron èxplouètant
Ele volêt aprendre l’Arpetan!

Lo Refredon
Yô ’t-o qu’est Stévèn? ’T-o qu’est Stévèn?
(Quâtro côps)

8)
« Mais, ma pauvre, moi tu sais le patois,
J’y ai jamais parlé chez moi,
Mais si tu veux y apprendre, on peut,
J'ai bien le pépé qui parle un peu! »

Lo Refredon
Oh! Sacrâ Stévèn! Sacrâ Stévèn!
(Quâtro côps)

9)
Mas ma pôvra, mè te sâs lo patouès,
Je y é jamés parlâ chiéz mè
Mas sé te vôs y aprendre, on pôt,
J’é ben lo pépé que parle un pou.

Le Refrain

Oh! Pauvre Steven! Pauvre Steven!
(Quatre fois)

1)
Ecoutez-donc, écoutez cette complainte
Ecoutez-donc,
Bien qu’elle ne soit pas très drôle
Ecoutez-donc, écoutez cette complainte
Elle conte une vie d’exploitant agricole.

2)
Celui dont je vais bientôt parler
S'appelle Steven Gruffaz, le pauvre
Celui dont je vais vous parler bientôt
S’appelle Gruffaz Steven!

3)
Malgré son gros troupeau d'Holstein
Les femmes ne se pressent pas trop
Et puis les bals, ça commence à bien faire
Ce n’est pas ça qui fera son affaire!

4)
« J.H. célib. exploit. agri.
Cherche J.F. même acabit. »
A-t-on lu dans le Dauphiné (libéré)
Mais personne n’a encore téléphoné!

5)
Celui qui aime beaucoup l’informatique
Sait fureter du côté de Meetic
Cindy, Jennifer, Cynthia
Personne ne veut être sa compagne!

6)
Une fois, vautré dans le divan
Alors qu’il regardait « L’amour dans le champ »
L’envie lui prit d’y aller
Maintenant il ne faut plus lui en parler!

7)
Mais un jour, une jolie femme
Fit le voyage depuis l’Ukraine
Elle vint trouver notre exploitant
Tout ça pour apprendre l’arpitan!

Le Refrain
Oh! Où est Steven? Où est Steven?
(Quatre fois)

8)
« Mais ma pauvre, moi, tu sais, le patois
Je n’y ai jamais parlé chez moi
Mais si tu veux y apprendre, on peut
J’ai bien le pépé qui parle un peu! »

Le Refrain
Oh! Sacré Steven! Sacré Steven!
(Quatre fois)

9)
Mais ma pauvre, moi, tu sais, le patois
Je n’y ai jamais parlé chez moi
Mais si tu veux y apprendre, on peut
J’ai bien le pépé qui parle un peu!

Notes et rèferencesChangiér

  1. Dôfenât = Dôfenât libèrâ, na gazèta.
  2. « L'amôr diens lo champ » = « L'amour est dans le pré », n'èmission de tèlèvision francêsa.