Môrge (aflluent du Lèman)

(Redirigiê dês Môrge (afluent du Lèman))
B down.svg Cél articllo est ècrit en arpetan supradialèctâl / ORB lârge. Lo blâson panarpetan


Pâge d’éde sus l’homonimia Por los articllos homonimos, vêde Môrge.

La Môrge [ˈmor.dzə][N 1],[1] (la Morge en francês) est na reviére francêsa et suissèssa et pués arpetana du sud-èste de la France, afluent du Lèman et d’ense du Rôno.

La Môrge forme, a Sent-Gingolf, la frontiére entre-mié la France (gôche) et la Suisse (rechts), et pués sè jete dedens lo Lèman.

G·eografiaChangiér

Prend sa sôrsa dedens lo massis de les prèârpes du Chablès en Savouè-d’Amont, sus la comena de Novel. Sè jète dedens lo Lèman entre-mié les comenes de Sent-Gingolf en Savouè-d’Amont et Sent-Gengôlf en Suisse. Suit la frontiére entre-mié la France et la Suisse.

La Môrge at la longior de 7,8 kilomètros.

Lo pont de la douane de la rota et lo pont du chemin de fèr de la legne de Tonkin cambont la reviére.

A côsa des dèstruccions côsâyes per la grant égoua, la corrèccion et renaturacion du cors de la Môrge est rèalisâ, per les comenes.[2][3][4]

Vêre avouécChangiér

BibliografiaChangiér

  • Abbé J.-E. Tamini : Les deux Morge. Dedens : Petites annales valaisannes, 1929.

Lims de defôrChangiér

Wikimedia Commons propôse de documents multimèdiâ sus Môrge (aflluent du Lèman).


NotesChangiér

  1. (fr) « Gllossèro des patouès de la Suisse romanda », Nôchâtél, 1924-2018, vol. V, p. 787. Liére en legne : DIZAINE, dyizéna, dyizan·na.
  2. Saint-Gingolph: la Morge va enfin être réaménagée. Dedens : Le Nouvelliste, 21 d’oût 2020.
  3. Le démarrage des travaux d’aménagement de la partie aval de la Morge est prévu pour cette année 2021. sus siac-chablais.fr.
  4. Les travaux de renaturation du lit de la Morge dans sa partie aval vont débuter. sus ledauphine.com.


Èrror de citacion Des balises <ref> ègzistont por una tropa apelâ « N », mas niona balisa <references group="N"/> que corrèspond at étâ trovâ. ; $2 ; consultar la pâge d’éde.